DIABETEC FR > Dr. med. Karl Zink > La blessure du pied

La blessure du pied

De la brochure «Le syndrome du pied diabétique» de Dr. med.

 

Le traitement d’une plaie au pied

Une blessure au pied doit être vite guérie. Ce n’est pas seulement votre qualité de vie qui restreinte sur le moment, mais aussi le risque d’une amputation qui augmente avec le temps, tant que vous avez une blessure au pied.

 

Ce n’est pas la plaie qui est le problème principal, mais l’infection du tissu ou de l’os qui s’y ajoute. De la plaie au pied une infection peut s’étendre sur tout le corps et peut conduire à un empoisonnement du sang avec de la fièvre, réactions de circulation et l’insuffisance des organes Pour cela une infection doit être soignée immédiatement avec des antibiotiques et parfois avec l’ouverture du foyer d’infection.

 

Vous pouvez reconnaitre une infection locale de la plaie à la rougeur et au réchauffement des alentours de la plaie, de dégagement d’une odeur, le changement de couleur, l’écoulement du pus et la production renforcée de plaque sur la plaie.

 

Il y a entre autres deux facteurs qui sont importants pour guérir les plaies du pied:

  • La circulation du sang doit être suffisante
  • La plaie doit être entièrement déchargée de toute pression

 

Le traitement de la plaie avec des produits modernes peut aider, mais il ne peut pas compenser la décharge de pression et le problème de circulation.

 

Le traitement des plaies

Les plaies qu’on veut guérir, doivent être traitées dans un milieu humide. Pour cela il existe beaucoup de pansements et de bandage avec des tissus modernes. Avec ceux-ci, il est possible de diminuer notablement les changements de bandage. Selon le stade de cicatrisation et l’état de la plaie, le médecin va choisir le bandage adéquat et définir les intervalles de changement.

 

Celui qui effectue le changement de bandage doit d’abord se désinfecter les mains et porter des gants. Après avoir enlevé le vieux bandage il faut aseptiser les environs de la plaie. La plaie elle-même ne doit pas être désinfectée, s’il n’y a pas d’infection. S’il le faut on peut la laver avec le liquide de Ringer ou essuyée avec une compresse humide. C’est aussi possible de la doucher sous l’eau courante.

 

Enfin guéri

Dans ce cas aussi vous restez un patient à haut risque pour une nouvelle apparition de plaies au pied. Un patient sur trois souffre dans les 12 mois suivants d’une nouvelle plaie! L’inattention la plus petite, porter des chaussures inadaptées pendant un moment ou avoir une charge inhabituelle, même courte, peuvent provoquer une nouvelle plaie. Ce sont les activités comme poser de la moquette ou des travaux à genoux au jardin qui augmentent le risque des ulcérations dans les extrémités des pieds, la récolte des fruits sur un terrain en pente ou une longue randonnée peuvent aussi produire dans une chaussure orthopédique des grands décollements de peau sous la plante du pied.

 

Des inspections régulières du pied de votre part

Des nouvelles plaies se développent très vite et sans que l’on s’en aperçoive à cause de la neuropathie. C’est pourquoi vous devez vous-même regarder et examiner chaque jour vos pieds. Si vous n’êtes plus en état de le faire, c’est votre concubin(e) ou si possible un parent qui doivent s’en charger. Si vous remarquez une mutation frappante présentez-vous aussitôt chez votre podologue.