DIABETEC FR > Dr. med. Karl Zink > La décharge de pression

La décharge de pression

De la brochure "Le syndrome du pied diabétique" de Dr. med. Karl Zink

 

Pour guérir les blessures, une décharge totale de pression est très importante. Une ou deux visites nocturnes aux toilettes – sans votre moyen de décharge de pression – vont faire retarder la guérison, dans le cas extrême la blessure ne guérit pas du tout

 

Les différents moyens:

  • Chaussures de bandage pour les plaies qui se trouvent entre ou sur les orteils ou s’il y a des plaies sur le dos du pied
  • Chaussures de décharge pour les plaies sous la plante du pied
  • Orthèse standardisée (une sorte de botte plastique)
  • Orthèse individuelle
  • Traitement par botte platrée

 

S’il n’y a pas des problèmes de circulation sanguine, les plaies du pied guérissent plus vite dans la botte plâtrée (botte plâtrée en total contact).

 

A cause d’un traitement différent des deux jambes, beaucoup de choses conduisent à une claudication, ce qui peut produire des douleurs de dos, de hanche et des genoux.

 

DPour cela on doit rehausser la chaussure de l’autre pied pour équilibrer cette différence des jambes.

 

C’est interdit de conduire avec les traitements mentionnés vous devez donc être accompagné, si vous avez un rendez-vous chez le médecin.

 

Il faut aussi penser aux obstacles possibles dans votre appartement ou à ceux qui se trouvent le long du chemin de la maison. Qui s’occupe de votre ménage? Qui fait les courses? Pour des longs trajets ou pour des excursions en famille on doit penser éventuellement à un fauteuil roulant; celui-ci peut être prescrit pour un certain temps en prêt.